accueil
portrait de l'artiste
biographie
à propos de Gérard
galerie tableaux
galerie sculptures
galerie verre
expositions
vie d'atelier
publications
renseignements
liens
   
   
   
   
   
   
   
 
 
Le silencieux
sculpture animé 250 x 75 x 75 cm
fer, marbre, granit, pâte de verre
Né avec des gènes d’artiste, Gérard Brand est mosaïste dans toutes ses fibres et jusqu’au bout des doigts. De ses mains d’or naissent depuis des décennies tableaux figuratifs ou abstraits, formes évocatrices ou sculptures insolites.
Dès sa prime jeunesse, il soumet à sa volonté et son inspiration, collées les unes aux autres, des tesselles de marbre coloré. Et le regard du spectateur, qui se réfère à Pompei ou Ravenne, se trouve confronté à des œuvres qui bousculent ces repères. D’emblée, sa production étonne et interroge, mais ce n’est qu’un début, que l’on découvre au fil des expositions, en Alsace d’abord, puis dans tout l’hexagone et enfin hors des frontières nationales.
A ce stade, les œuvres sont encore maintenues dans des cadres, que l’abstraction amplifie.
Arrive le temps des mosaïques monumentales où, à l’instar des anciens maîtres italiens, une équipe exécute une partie du travail. De l’Afrique au vieux continent, les réalisations se succèdent, dans une effervescence imaginative sans bornes. Son travail acharné et ses recherches extrêmes le mènent de la pâte de verre aux marbres, de l’ardoise à l’émail, des métaux à d’autres matières premières. D’étranges et fabuleuses formes voient le jour, jamais tourmentées, car Gérard Brand évolue dans une permanente jubilation que restitue si bien ce qu’il crée.
En sortant d’une exposition de cet artiste atypique, on reste saisi(e) par le foisonnement des formes, des couleurs, des personnages, des bestiaires, des empilements ou des provocations. Son art est un tout, que l’on n’absorbe qu’après bien des approches.
Pourtant notre mosaïste ne s’en tient pas aux acquis de l’expérience. Il ne cesse d’innover, en développant notamment le concept des « mosaïques autrement », une manière nouvelle de poser les tesselles les unes sur les autres, sans support et en laissant apparaître des jours : ces tesselles se conjuguent ou se marient, s’entrechoquent ou s’affrontent, en de subtiles et poétiques fluctuations lumineuses.
Attentif aux recherches de son temps, Gérard Brand n’entend pas pour autant se laisser enfermer dans une école. Perfectionniste, curieux, débordant d’imagination, il donne la primauté au geste libre, à l’élan du cœur. Il trouve encore et toujours l’énergie pour faire face, en France comme à l’étranger, à des expositions programmées, à des interventions et déplacements plus ponctuels et s’efforce de répondre aux nombreuses sollicitations.
Mais quand cela s’avère vital, il sait aussi fermer la porte de son jardin secret pour se concentrer sur les nouvelles créations, pour s’immerger dans le bonheur de son art si particulier.